Un papier démodé - Marketing is Dead
25788
post-template-default,single,single-post,postid-25788,single-format-gallery,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
 

Un papier démodé

Un papier démodé

La sémio n’est plus à la mode ! Finis les débats entre Barthésiens et Greimasiens … sans oublier les tenants d’Eco ou de Pierce !

Dommage, car c’est quand une langue bouge que l’on a le plus besoin de sémioticiens pour éviter de dire des bêtises – dire, avec des mots ou des images, car il n’y a pas que la langue parlée qui se transforme à grande vitesse.

Il y a quelques années, inclure un double « oo » dans un marque vous connotait High Tech : Google, Wanadoo, etc. Aujourd’hui cela vous catégorise vintage pour ne pas dire … ringard.

Une « offre Premium » aujourd’hui, c’est bien souvent une offre payante à côté d’une gratuite, mais basique : bref c’est mieux, mais c’est plus cher, l’expression s’est sémantisée.

Quand une agence immobilière me dit : « Chez Axium, le sens le proximité, c’est Prémium », je traduit : « Le sens le proximité, c’est … plus cher » ! Il y a l’offre normal, sans « sens de la proximité » ; si vous le voulez pas payer plus cher, allez donc voir ailleurs !

Pas sympa de flinguer ainsi une petite campagne de pub – quand même des 4×3 dans le métro – mais faut bien commencer par un bout : car il y a tant d’affiches qui parlent de travers dans les couloirs sous terrains, que c’est tout une encyclopédie des erreurs sémiotiques que l’on pourrait réaliser.

Je pense que dans les mois qui viennent, je vais multiplier les photos pour vous abreuver de sémio.

Vintage, ce blog ?

PS : et les photos de Barthes avec une cigarette au bec, c’est pas vintage ?

2 commentaires
  • un sémio-ticien

    9 octobre 2018 at 7 h 37 min Répondre

    Il est parfaitement possible de souscrire à cette idée que sont « Finis les débats entre Barthésiens et Greimasiens » mais alors nous sommes également d’accord sur l’idée que si Barthes peut-être plus divertissant à lire, les apports de Greimas restent bien plus fondamentaux 😉

    • FLaurent

      9 octobre 2018 at 7 h 48 min Répondre

      Eco et Peirce ont tranché le débat : la vraie sémiotique est celle de la réception.

Réagissez !